Ambassade de Belgique en République Tchèque

Bienvenue sur notre site web

Vous trouverez plus d'information sur "post-Brexit procedures, controls, handling, and traffic flows in/to Belgian seaports" ici.

 

 

 

 

L'Ambassade de Belgique pendant la pandémie de Covid-19

Dans le contexte de la pandémie actuelle de Coronavirus, l'Ambassade de Belgique et sa section consulaire doivent malheureusement restreindre leur accès et ne peuvent accueillir le public que sur rendez-vous. Nous vous invitons à soumettre si possible vos demandes de services consulaires par e-mail, de préférence, ou par courrier. Cependant, si vous avez besoin de vous rendre personnellement à l'Ambassade ou à sa section consulaire, vous pouvez prendre rendez-vous par e-mail: prague@diplobel.fed.be. Si ce n'est pas possible par e-mail, vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone: +420 257 533 524/525.

 

Avant de vous rendre à l'Ambassade, veuillez parcourir attentivement les instructions suivantes:

  • Il vous est demandé de vous présenter à l'Ambassade dans un délai le plus proche possible de votre horaire de rendez-vous et de limiter les personnes qui vous accompagnent au strict minimum.
  • Si vous avez été malade ou avez présenté des symptômes de maladie au cours des deux dernières semaines, il vous est demandé de reporter votre visite à l'Ambassade. Ceci est également applicable si vous habitez avec une personne malade ou si vous avez été en contact avec quelqu'un présentant des symptômes liés au COVID-19.
  • Avant de vous rendre à l'Ambassade, il est vivement conseillé de contrôler votre température.
  • Portez un masque buccal et maintenez une distance de 1,5m avec les personnes autour de vous.
  • En entrant dans l'ambassade, utilisez un gel désinfectant pour vos mains.

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via Travellers Online  

 

Restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19 

Les voyageurs doivent être conscients que de nouvelles flambées de COVID à l'étranger peuvent avoir des répercussions importantes sur leur voyage et que leur rapatriement ne peut être garanti en cas d'annulation de vols commerciaux ou de fermeture des frontières.

IMPORTANT: Tout voyage non essentiel à l'étranger est interdit par les gouvernements belge et tchèque.

Voyage / retour de la Belgique vers la République tchèque

Depuis le 31 janvier 2021, une mesure de crise est en vigueur pour restreindre la libre circulation, interdisant tous les voyages de ressortissants étrangers en République tchèque pour d'autres raisons que celles absolument essentielles. Pour la liste des raisons essentielles, veuillez cliquer ici.

A compter du vendredi 5 février 2021, de nouvelles conditions d'entrée en République tchèque s'appliquent à la fois aux arrivées de ressortissants étrangers et au retour des citoyens tchèques et résidents en République tchèque. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Nous vous recommandons de consulter les sites suivants pour plus d'informations:

des informations sur l'entrée en République tchèque peuvent être trouvées sur le site Web du Ministère de l'Intérieur de la République tchèque https://www.mvcr.cz/mvcren/article/coronavirus-information-of-moi.aspx

des informations sur les mesures à suivre en République tchèque à votre arrivée peuvent être trouvées sur le site Web du Ministère de la Santé de la République tchèque https://koronavirus.mzcr.cz/en/ et sur le site Web du gouvernement tchèque https://covid.gov.cz/en/ 

Nous attirons votre attention sur le fait que les informations publiées par le gouvernement tchèque peuvent être adaptées très rapidement et à court terme, en fonction de la situation épidémiologique. Il est donc important de consulter régulièrement les sites ci-dessus!

Numéro de téléphone et adresse e-mail pour les demandes relatives à l'entrée sur le territoire de la République tchèque (géré par le Ministère tchèque de l'Intérieur):

Lundi - Jeudi: 8h00 - 16h00 et Vendredi: 8h00 - 12h00

+420 974 820 680 - option no. 3

L’assistance téléphonique fournit des informations en tchèque et en anglais.

Adresse email: cestovani.covid19@mvcr.cz

Les demandes d'exemption individuelles ne recevront pas de réponse, le Ministère de l'Intérieur n'accorde aucune exemption individuelle pour l'entrée sur le territoire de la République tchèque.

 

Voyage / retour de la République tchèque vers la Belgique

Vous êtes résident en Belgique, vous êtes à l'étranger depuis plus de 48 heures et vous rentrez en Belgique?

  • Remplissez le Formulaire de Localisation du Passager (PLF) dans les 48 heures avant votre arrivée en Belgique. Votre risque d’avoir contracté le coronavirus sera évalué en fonction de vos réponses. Vous recevrez un SMS si vous courez un risque élevé d’avoir été infecté par le coronavirus. Vous devrez alors suivre une quarantaine, et vous faire tester le premier et le septième jours de votre quarantaine. Vous recevrez un code pour cela par SMS. Si vous ne recevez pas de SMS, cela signifie que vous n'avez pas besoin d'être mis en quarantaine.

 

Vous êtes non-résident en Belgique et vous voyagez en Belgique et vous y séjournez plus de 48h?

  • Vous devez faire un test de dépistage PCR 72 heures avant votre départ pour la Belgique. Le résultat doit être négatif.
  • Remplissez le Formulaire de Localisation du Passager (PLF) dans les 48 heures avant votre arrivée en Belgique. En fonction de vos réponses, le formulaire calculera si vous êtes à haut risque d’avoir été contaminé par le virus. Si vous recevez un SMS, vous êtes à haut risque. Vous devrez observer une quarantaine. Faites-vous tester le septième jour de votre quarantaine. Vous recevrez un code par sms à cet effet. Si vous ne recevez pas de SMS, vous n’avez pas besoin de faire de quarantaine.

 

Voyages professionnels vers la Belgique de non-résidents en Belgique

  • Pour les déplacements professionnels, un formulaire «Business Travel Abroad» (BTA) doit être rempli. Il peut être trouvé sur le site Web du SPF Economie via ce link. Ce formulaire BTA doit être rempli en ligne par l'employeur belge, le client belge ou une organisation internationale établie sur le territoire belge AVANT LE DÉPART du salarié concerné. Le formulaire BTA rempli génère un numéro de certificat qui doit être saisi dans le Formulaire de localisation de passagers (PLF) modifié pour activer la section voyages professionnels. Sans ce numéro, un voyage ne peut être considéré comme professionnel.
  • Le formulaire de localisation des passagers (PLF) doit être rempli par le voyageur avant son retour en Belgique. Ce formulaire PLF fournit un questionnaire d'auto-évaluation qui doit permettre aux autorités responsables de faire une analyse des risques. Sur cette base, il est décidé d'imposer ou non la quarantaine au voyageur.
  • Remplissez une déclaration sous serment pour les voyages essentiels  - Déclaration sur l'honneur .
  • Vous devez faire un test corona PCR 72 heures avant votre départ pour la Belgique. Le résultat doit être négatif.
  • La durée maximale du séjour en Belgique est de 5 jours.

 

Voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Amérique du Sud 

Depuis le lundi 25 janvier, tous les voyageurs se rendant en Belgique en provenance du Royaume-Uni, d'Afrique du Sud et d'Amérique du Sud doivent se mettre en quarantaine pendant dix jours, en effectuant un test PCR le 1er et le 7ème jour.

Toutes les informations : https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages/ 

IMPORTANT

Pour toute question concernant les mesures applicables à l'arrivée en Belgique, veuillez consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr/

et contactez le SPF Santé Publique au 0800 14689 (numéro vert belge)

ou envoyez un e-mail à info.coronavirus@health.fgov.be.

Pour toute question relative à l'accès au territoire belge, veuillez consulter le site Internet du SPF Intérieur.

Suite aux décisions du Comité de Concertation du 22/01/2021, depuis le 1er février 2021, la carte avec codes couleurs est disponible uniquement sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages/

Le centre d'appel du centre de crise des Affaires étrangères est joignable au +32 (0) 2501 4000 en semaine de 9h à 17h (heure belge). Le centre d'appels est fermé le week-end, les jours fériés et les jours de pont.

 

Actualités

05 mai

La Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès représente aujourd'hui la Belgique lors de l'Examen Périodique Universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme. Elle parlera au nom de l'État fédéral et des entités fédérées. La politique belge en matière de droits humains sera évaluée pour la troisième fois depuis 2011.

28 avr

La Belgique a décidé d’apporter une aide d’urgence à l’Inde, confrontée à une vague particulièrement virulente de COVID-19. Cette aide est constituée de 9000 flacons de Remdesivir, un médicament antiviral utilisé dans le cadre du traitement du COVID-19. Ces flacons proviennent du stock stratégique du SPF Santé Publique. Cette aide d’urgence partira en principe ce vendredi 30 avril.

17 avr

Aujourd'hui, 760 000 masques sont envoyés à Conakry via le mécanisme d'aide d'urgence B-FAST. C'est la réponse de la Belgique à la demande d'aide que la Guinée a soumise au mécanisme européen de protection civile (UCPM) dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Comme le reste du monde, la Guinée a été frappée par la pandémie. Toutefois, la situation sanitaire est encore compliquée par une épidémie de rougeole, une épidémie de fièvre jaune et, récemment, par de nouvelles infections par le virus Ebola, qui, ensemble, exercent une pression énorme sur les installations médicales.

16 avr

En marge de la 64e session de la Commission des Nations Unies sur les stupéfiants (CND), la Belgique a organisé avec d'autres partenaires un événement sur l'accès équitable aux médicaments contrôlés en temps de crise.

15 avr

A partir de ce 15 avril, la Belgique prend la présidence du Groupe d’Experts Gouvernementaux (GGE) dédié aux technologies émergentes dans le domaine des systèmes d’armes létales autonomes, les soi-disant "Robots tueurs". Ce groupe d’experts, qui se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, a pour objectif de clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par ces nouvelles technologies, principalement au regard du respect du droit international humanitaire.